L’ADN serait-il un réseau de conscience mais aussi un réseau du vivant ?

, popularité : 63%

Le corps humain est constitué par environ 60 000 milliards de cellules,et chacune d’elles contient une molécule d’ADN. Nous savons donc grâce à ces nouvelles découvertes que ces milliards de microscopiques antennes communiquent a travers l’espace et le temps.

Un certain nombre de questions se posent au niveau du rôle joué par l’ADN lorsque nous sommes en bonne santé ou malade ?

A ce niveau Rubert Sheldrake, biologiste britanique de l’Université de Cambridge disait :

"Plus un produit se cristallise souvent, plus la forme de son cristal est stable ; plus les gens font du vélo, plus l’apprentissage du vélo est facile ; et une société qui inventerait une attitude radicalement nouvelle influencerait toute l’humanité, même si elle était isolée sur une île inconnue."

Pour lui, chaque être humain laisse des traces invisibles de son existence.

Nous proposons aux visiteurs de ce site de participer à cette recherche novatrice en groupant ces recherches sur Internet avec les nôtres, en répondant ou commentant l’article qui est joint ci-dessous au format PDF.

http://www.mohr-mohr-and-more.org/index2.php?option=com_content&do_pdf=1&id=8

Voir en bas de page "Réagir à cet article" afin d’y ajouter vos articles et commentaires.